Dossier Sucy info

Georges SPIDO :

Le budget 2019 n’a pas reçu un vote positif de la part de l’ensemble des élus d’opposition.

En effet, Georges SPIDO et les conseillers municipaux du groupe « Notre parti c’est Sucy » formulent les réserves suivantes :

1. Le budget de fonctionnement 2019 en équilibre, grâce à un report du résultat excédentaire de l’exercice précédent, est contenu tant en dépenses qu’en recettes : il n’y a pas d’évolution significative sur les différents postes de charges et de produits.

2. Le budget d’investissement 2019 est, quant à lui, caractérisé par des restes à réaliser importants qui soustendent un problème de maîtrise budgétaire annuelle avec des reports d’investissements conséquents.

Cela explique une exécution budgétaire 2018 bien en deçà de la programmation initiale avec un solde significatif de la section d’investissement reporté.

Globalement, par rapport à la moyenne de la strate géographique, le budget de Sucy en Brie présente les caractéristiques tendancielles négatives suivantes : des dépenses et des recettes de fonctionnement plus élevées, une fiscalité plus lourde et un encours de dette également supérieur aux autres municipalités comparables en nombre d’habitants.

C’est la conséquence d’une politique dans la continuité de la vision – toute particulière – de notre maire pour notre ville et, entre autre, de sa volonté de nous imposer cet immense chantier qui nous envahit.

Contrairement à ce que pensent certains sucyciens, ce chantier n’en est qu’à ses débuts. Après avoir commencé par ce qui était nécessaire et « endormi » certains opposants à ce projet, à savoir le parking souterrain et l’aménagement du centre-ville, les surprises et les inquiétudes vont progressivement réapparaître à la destruction des espaces qui entourent le marché.

Cette destruction sera irréversible. Les immeubles qui vont entourer notre marché feront alors disparaître cet espace de liberté un peu provincial et bucolique entre le marché et la salle Jean-Marier Poirier. Ce lieu que nous aimons va s’éteindre….étouffé dans toujours un peu plus de béton.

Vos élus: Georges Spido, Sandrine Lantz, François-Didier Caillard, Assiah Meddah.

https://twitter.com/sucydemain?lang=fr

https://www.facebook.com/sucydemain/ain


Extraordinaire ! 


Suite au vandalisme décrit ci-dessous, une nouvelle caméra est déjà en cours d’installation…
Nous espérons que sa durée de vie sera supérieure aux caméras précédemment installées au même endroit durant les mois qui viennent de s’écouler…


Merci à nos lecteurs qui, réveillés en pleine nuit par des Vandales Sucyciens, nous ont transmis ces vidéos, ci-dessous l’une d’entre elles.

Depuis le mois de novembre, c’est le quatrième mât ciblé par les vandales, à un peu plus de 1 m de hauteur.
Sans surprise, « il supporte une caméra très bien placée, qui donne en face d’un point de deal » explique une source proche de l’enquête.
Un homme, qui a été interpellé concernant le troisième mât vandalisé, a justement déjà été interpellé plusieurs fois comme vendeur de produits stupéfiants à cet endroit. « Il est également connu pour de nombreux cambriolages dans le quartier » poursuit la même source. Il avait d’ailleurs une condamnation à dix mois de prison avec sursis pour un vol par effraction.


8 mai 1945 – 8 mai 2019 –

Émouvante cérémonie du 74e anniversaire, belle messe en l’église Sainte Bernadette en présence de nombreux élus, notamment Georges SPIDO, président de Sucydemain.

Nous sommes les enfants de ce sacrifice, le 8 mai doit être l’occasion de retrouver ce souvenir et cette exigence.



Ami, entends-tu le vol lourd des corbeaux sur nos plaines?
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne?
Ohé Partisans, Ouvriers et Paysans, c’est l’alarme,
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.
Montez de la mine, descendez des collines, Camarades.
Sortez de la paille, les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé franc-tireurs à la balle et au couteau, tuez vite.
Ohé Saboteur, attention à ton fardeau! Dynamite!
C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misére.
Il est des pays où les gens au creux des lits font des rêves;
Ici nous vois-tu, nous on marche, nous on tue, nous on crêve.
Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place
Demain du sang noir sechera au grand soleil sur les routes.
Sifflez Compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute.


Le Chant des Partisans
Anna Marly


  NOTRE DAME DE SUCY.

« La forêt » désignait l’imposante charpente de plus de 1000 arbres, supportant les toits de la Cathédrale Notre Dame de Paris. A la suite de la catastrophe du 15 avril 2019, il nous parait opportun de rappeler les liens étroits ayant existé entre la cathédrale et notre ville. En 811, Etienne, Comte de Paris et son épouse Amaltrude, font donation du terroir de Sucy au Chapitre, c’est-à-dire l’ensemble des chanoines assistants l’évêque de Paris. Cet acte a permis au Chapitre de devenir seigneur de Sucy du IXe siècle jusqu’à la Révolution française. Le Chapitre était, en outre, seigneur de nombreuses autres paroisses de l’île de France.

Le Chapitre était représenté à Sucy par un prévôt chargé de faire respecter l’ordre et de rendre la justice sur les habitants. Le procureur fiscal prélevait les redevances dues au Chapitre. Ni le roi, ni l’évêque de Paris ne pouvaient s’immiscer dans cette gestion. Les habitants de Sucy ne se privaient pas d’utiliser le bois mort et de piller illégalement le bois vif, au détriment du Chapitre. Celui-ci rassemblait les redevances prélevées sur les habitants dans la grange dimière, aujourd’hui maison médicale de la cour de la recette

La forêt domaniale couvrant 256 hectares, prit alors le nom de « bois Notre Dame », et constitua une réserve forestière destinée à fournir le bois de charpente nécessaire à la construction au XIIème siècle de la cathédrale puis aux restaurations ultérieures. L’exploitation du Bois Notre Dame était concédée pour neuf ans à un fermier. Au cours du XVIIe deux grands incendies détruisirent une partie des bois, en 1634 et en 1687. Des gruyers veillaient à l’exploitation des bois et étaient chargés de marquer, au moyen d’un marteau porteur d’une empreinte, les arbres destinés à être abattus. Paris en était le principal débouché, le transport des bois était assuré sur la Marne, à partir du port de Brétigny (à l’emplacement de la résidence des Berges).

Lettre mensuelle de la Société Historique et Archéologique de Sucy-en-Brie (SHAS)

N°4 -mai 2019


On trouve tout dans les poubelles de Sucy !!!

Voyez ci-dessous ce joli vélo qui attend tristement l’improbable retour de son dernier utilisateur, afin de rejoindre son point de stationnement autorisé pour être réparé.


Georges SPIDO
ainsi que le groupe « Notre parti c’est Sucy »,

ont assisté au Conseil Municipal du 15 avril 2019 et se sont abstenus lors du vote du budget primitif 2019.


Georges SPIDO , et les conseillers municipaux du groupe « Notre parti c’est Sucy » formulent les observations suivantes:

Le budget de fonctionnement 2019 est équilibré grâce à un report du résultat excédentaire de l’exercice précédent. Il est contenu tant en dépenses qu’en recettes et donc sans évolutions significatives sur les différents postes de charges et de produits.


La question que nous nous posons est de savoir si c’est un budget réaliste ou s’il s’agit de l’affichage d’un budget prudentiel dans un contexte politique en période pré-électorale.


Le budget d’investissement 2019 est, quant à lui, caractérisé par des restes à réaliser importants qui sous-tendent un problème de maîtrise budgétaire annuelle avec des reports d’investissements conséquents en dépenses (3,2 M€ en immobilisations corporelles) et des attendus de recettes de subventions de 1,99 M€.
Cela explique une exécution budgétaire 2018 bien en deçà de la programmation initiale avec un solde de la section d’investissement reporté significatif. Par ailleurs, les excédents de fonctionnement capitalisés augmentent de 1,45 M€ en 2019 (C/ 1068).


Ce poste de recettes d’investissement et son évolution nous interpellent car cela ne nous semble pas compatible avec un budget de fonctionnement qui est généralement déficitaire en exécution.


Globalement, le budget de Sucy en Brie présente des caractéristiques tendancielles par rapport à la moyenne de la strate géographique avec des dépenses et des recettes de fonctionnement plus élevées, une fiscalité plus lourde et un encours de dette également supérieur aux autres municipalités comparables en nombre d’habitants.


C’est la conséquence d’une politique qui s’inscrit dans la continuité de son action.
Au final, c’est un budget de confort, atone et déconnecté de la réalité politico-économique actuelle alors même que les attendus des français sont forts et s’expriment dans la rue.

Georges Spido, Sandrine Lantz, François-Didier Caillard, Assiah Meddah.


Staying alive!
Cherchez le bon Samaritain!


Couverture

Les principales fonctionnalités de cette application sont :

– La recherche des 10 défibrillateurs les plus proches de vous ou à une adresse précise.

– Le signalement de nouveaux défibrillateurs. 
Vous pouvez signaler de nouveaux défibrillateurs et même modifier ou compléter des appareils existants.

– Le « Bon Samaritain », développé en partenariat avec les services d’urgence et l’association RMC/BFM, permet à toute personne formée aux gestes de premiers secours d’aider à sauver une vie en étant alerté en cas d’arrêt cardiaque à proximité.

– Le rappel des gestes qui sauvent avec l’illustration de la chaîne de survie « Appelez, Massez, Défibrillez et attendez les secours »

– Un guide pratique sur l’utilisation d’un Défibrillateur Automatique Externe (DAE).

– Un mode « Urgence » qui vous aidera si vous êtes confronté à un arrêt cardiaque à réaliser les bons gestes dans le bon ordre.

La localisation et la liste des défibrillateurs fournies par cette application sont données à titre indicatif. Nous vous rappelons que cette application est interactive et que les données fournies par les utilisateurs ne sont pas vérifiées par un organisme dédié. AEDMAP n’est donc pas tenue responsable des erreurs pouvant apparaître dans les emplacements de défibrillateurs.

Staying Alive est développée par AEDMAP France (www.aedmap.org)


« J’ai découvert l’application Staying Alive il y a maintenant deux ans. Je suis secouriste bénévole, aussi je n’ai pas hésité à m’inscrire comme Bon samaritain. Depuis que je l’ai, j’ai été sollicité à deux reprises. La deuxième fois, j’étais dans le RER avec ma petite fille, je n’ai pas pu me rendre disponible, il n’y a eu aucune incidence. C’est vraiment une appli bien faite, qui permet aussi aux personnes non formées aux premiers secours de localiser les défibrillateurs automatiques ».

http://ajila.org/2017/10/06/homme-sauve-vie-grace-a-lapplication-staying-alive/

En hiver, les pathologies cardio-vasculaires peuvent devenir dramatiques et à Sucy,  les défibrillateurs nous paraissent mal signalés.

En effet,  leur direction pourrait être fléchée grâce à la signalisation routière, de manière à informer de leur présence.

Par conséquent , nous vous invitons à chercher Le Bon Samaritain  au cas où cela pourrait vous servir un jour!

Réforme des modalités d’inscription sur les listes électorales.

Entrée en vigueur dès le 01 janvier 2019. Vous pouvez prendre connaissance ci dessous du courrier adressé à nos élus pour plus de détails.

 

COURRIER REFORME MODALITES INSCRIPTION SUR LISTES ELECTORALES

Supplique en faveur de LA MÉTAIRIE, MUSÉE de SUCY.

 

À Madame Marie-Carole CIUNTU, Maire de SUCY-EN-BRIE .

 

 

Madame le Maire,

Je vous conjure d’abandonner votre funeste projet concernant la Métairie, « Musée de SUCY », édifice devenu public à l’origine et « ouvert à tous publics » jusqu’il y a peu de temps.
Ce bâtiment, sauvé de justesse de la ruine et restauré avec courage et passion il y a près de 40 ans, qui n’est pas banal puisque sa facture historique est unique dans le cœur de notre Centre-Ville, représente en l’état « un réel patrimoine à sauvegarder pour les générations futures ». C’est d’ailleurs ainsi que s’exprimait votre prédécesseur Jean-Marie POIRIER à l’époque. Vous avez donc, me semble-t-il, le devoir et l’ardente obligation de respecter « ce contrat moral » ayant toujours fait consensus, et non pas de le rompre brutalement.
D’autres solutions alternatives sont possibles pour atteindre vos objectifs, tant à la fois pour dynamiser l’activité commerciale à proximité que pour réaliser une nouvelle muséographie innovante, pédagogique et attractive, à brève échéance et à moindre coût.

          

   Je souhaite et je veux espérer que votre raison et votre sagesse l’emportent au service de l’intérêt général et de celui bien compris de notre commune, pour notre mutuelle et entière satisfaction !


« Je compte sur vous ! ».

Michel PRÉVÔT, ancien Conseiller Municipal.

Chères Sucyciennes, chers Sucyciens,

 

 

Dans ce Sucy Info comme dans tous les Sucy info, les événements concernant notre ville vous sont présentés sous un éclairage favorable pour notre Maire et son équipe municipale.

C’est logique car un des aspects de notre démocratie consacre cette phrase: « la raison du plus fort est toujours la meilleure ».
C’est la face obscure de notre démocratie qui consacre ainsi une loi «  naturelle ».
Celui qui gagne les élections a toujours raison, chaque jour que ce soit au niveau national ou international vous le constatez, votre intelligence et votre capacité de discernement voupermettent de le voir. Par contre, au niveau local, vous êtes nombreux à être encore dans l’illusion !

Face à cette évidence, il est inutile d’aller plus en avant dans ce petit texte, nous invitons celles et ceux qui le souhaitent à nous rejoindre sur notre site, notre parti:

sucydemain.fr

Vos élus:
Georges Spido
Sandrine Lantz
Francois Didier Caillard
Assia Meddah  
Sucy Info: octobre 2018.

Le Sucy info ou l’illustration d’un paradoxe synecdotique!

 En lisant notre tribune, vous exprimez votre attachement à la démocratie, vous exprimez ainsi que la vie de notre commune et  l’action politique locale vous concernent.
Parce que nous sommes dans une démocratie souffrante, nos moyens d’expression dans ce journal se résument à quelques lignes… 2855 signes avec espaces compris.
Régulièrement, la majorité  d’entre vous étudie nos articles, nos réflexions sur notre site. Nous vous en sommes reconnaissants et nous vous remercions de ce geste citoyen.
 Pour que nous sachions tous ensemble où nous allons, la parole doit-être libérée.
Les différents projets que développe notre maire depuis plusieurs années ne font pas l’unanimité et pourtant avancent à pas feutrés.
Nous vous invitons à vous mobiliser, à échanger avec vos voisins, à rencontrer les élus, à faire vivre dans notre ville la démocratie, c’est un devoir que chaque citoyen doit remplir.
Chacun d’entre nous a le droit de choisir la vie qu’il souhaite dans la ville où il a décidé de vivre, sans cette implication de chaque citoyen
nous risquons d’ouvrir les portes qui mènent vers l’autocratie.
 Nous vous invitons à nous rejoindre à  nouveau sur notre site, dans le but de marcher ensemble à Sucy, 
pour cette démocratie et cette République que nous chérissons et que nous voulons transmettre à nos enfants et petits enfants.
Plus de détails sur: http://sucydemain.fr/dossiers/
Montréal, le 11 juillet 2018.
(Tribune – Sucy info – numéro 257) .

Mais, à Sucy, l’autocratie permet aussi de museler toutes les

éventuelles velléités des membres de la majorité!

 

Pourtant, à travers toute la France, des membres de la majorité ou de l’opposition n’hésitent plus à faire entendre leurs voix!
Vous avez lu récemment notre précédent article relatant les péripéties du Conseil Municipal de Lourdes, mais plus près de nous dans le Val de Marne, les exemples abondent:

 

Le Conseil municipal de Villejuif a dû être convoqué plusieurs fois ce mois de juin, faute de quorum.
https://94.citoyens.com/2018/nouveau-conseil-municipal-a-villejuif-faute-de-quorum,25-06-2018.html
Au Kremlin Bicêtre, la mise en examen pour corruption et trafic d’influence du maire, soupçonné d’avoir utilisé à son profit de l’argent versé par des entreprises à l’association d’oenologie dont il était président, pour jouer au tiercé, a crée une quasi crise politique.
(Ces mêmes entreprises étaient par ailleurs en affaires avec la ville).
https://94.citoyens.com/2018/conseil-municipal-kremlin-bicetre-vire-a-lemeute,29-06-2018.html
Même la Chambre régionale de la Cour des Comptes a publié ce jeudi 28 juin son rapport sur la gestion de Champigny-sur-Marne, pointant en particulier son organisation des ressources humaines!!!
https://94.citoyens.com/2018/cour-comptes-note-gestion-de-champigny-marne,29-06-2018.html

 

Nous saluons la performance de nos « Bleus ».
Nous félicitons leur entraîneur qui a su visiblement leur permettre de mettre en valeur leurs qualités individuelles

au service de la victoire de l’équipe!

 

« Il faut un leader « officiel », sinon des leaders « non officiels » s’installent, et ça peut partir dans le mauvais sens. On peut penser que c’est ce qui s’est passé en 2010, par exemple. Le leader doit être crédible, quelqu’un en qui tout le groupe peut avoir confiance. Ensuite, il y a deux styles d’autorité. Il y a l’autorité autocratique, on dit quelque chose et ce n’est pas autrement. Et il y a l’autorité démocratique, quand on fait participer les autres à la décision. On les implique, ils proposent des choses, et on drive le tout. Mais la décision finale, c’est lui. »

(20minutes.fr)

Conseil municipal : tensions, coups bas, complots…

la majorité pas loin d’exploser

 

 

Selon La Dépêche,
« C’est dans un climat de tensions, de complots et de rupture que se déroulera samedi matin le conseil municipal. Cette semaine, Nathalie Barzu (majorité) a remis sa délégation et Bruno Vinuales, adjoint de la majorité lui aussi, et Mme le maire sont désormais en guerre ouverte…
…Bruno Vinuales ne cache pas, même publiquement, que le torchon brûle entre lui et Josette Bourdeu. Il clame partout, preuve que le mariage est consommé, qu’il lui «est difficile de travailler avec Mme le maire qui ne fait pas les bons choix ».
C’est pourquoi, se justifie-t-il, «il ne peut pas faire des choses auxquels il ne croit pas, qui ne vont pas dans le bon sens pour la ville et les Lourdais»…
…La plupart des élus, sans toujours le dire ouvertement, trouvent Mme le maire «inerte, en manque de courage et en difficulté pour incarner son rôle de leader ».

 

Nous invitons nos lecteurs à soutenir le tourisme de la Ville de Lourdes par le biais de quelques jours de vacances.
Les prières Sucyciennes pourront ainsi favoriser la liberté d’expression de la belle cité mariale.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/26/2825106-tensions-coups-bas-complots-la-majorite-pas-loin-d-exploser.html

Urgent. À l’attention de tous nos lecteurs domiciliés à Sucy.

Les élections municipales devraient se dérouler au début du printemps 2020, mais le travail des idées commence dès aujourd’hui!

Vous vous intéressez à la vie politique quotidienne de votre cité et vous souhaitez y participer ou avoir une influence sur les décisions prises au quotidien.
Votre principale mission sera d’échanger, de réfléchir sur des idées (ou d’en proposer de nouvelles),

susceptibles d’améliorer la vie et la gestion locale à Sucy, des jeunes aux ainés, dans tous les domaines.

 

Vous partagez et défendez les valeurs républicaines que nous déroulons au fil des pages de ce site.
Dans ce cas, merci de manifester votre intérêt par l’intermédiaire de notre rubrique contact.

 

En nous indiquant votre adresse email ainsi que vos nom et prénom.

 

Ainsi, cela nous permettra de vous rencontrer lors de la toute première réunion organisée afin d’échanger sur ces sujets et d’envisager de

travailler ensemble à l’avenir de notre ville lors de la constitution des prochaines listes électorales municipales.
N’attendez pas, nos réunions seront organisées en fonction du nombre d’inscrits sur notre site et dans l’ordre d’inscription.

 

Nous rencontrerons ainsi tous ceux qui se manifesteront, merci d’avance de votre participation.

“La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.”
Abraham Lincoln

Commission « Affaires Techniques » du 12 juin 2018 à 20 h.

 

 

Vous trouverez ci-dessous:

– la convocation et l’ordre du jour,

– les rapports inscrits à cette réunion.

 

CONV ET OJ AFF TECHNIQUES 12 6 2018 (1)

RAPPORT 2018-132 ACTE RECT VOLUME 212

RAPPORT 2018-133 ACQUI BOUT EPHEMERE

RAPPORT 2018-134 AUTO URB TX REA BOURG ANCIEN

RAPPORT 2018-135 APPEL MAN CV VIVANTS

RAPPORT 2018-136 AUTO TX RENO BAT COM

RAPPORT 2018-137 ATT SIG MAR PISTE ATHLE

Accroissement du nombre des « Netizens » Sucyciens ?

 

En effet, en Corée du Sud (un des pays les plus connectés du monde), les internautes citoyens utilisent le réseau internet et la technologie numérique régulièrement

et de manière contributive.
Un redoutable sens de l’investigation leur permet de scruter le comportement et l’activité de tout le monde sans aucune exception.
Grâce à eux, des criminels en cavale ont été emprisonnés, des hommes politiques corrompus sont tombés, des employés irrespectueux ont été licenciés.

Le développement accéléré de la fibre dans les foyers Sucyciens devrait contribuer à l’émergence d’une nouvelle catégorie de

Sucyciens particulièrement actifs et réactifs.
Qu’ils n’hésitent pas à nous signaler toute forme de corruption par l’intermédiaire de notre rubrique « Contact » !

 

https://twitter.com/EnvoyeSpecial/

La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.

Friedrich Nietzsche (1844 – 1900).

Alors n’hésitez pas à répondre à l’invitation de la Ville de Sucy reproduite ci-dessous:

à partir de 19h
☼ Au programme de la soirée ☼

Accueil Musique lounge avec Timo
Projection du clip de la saison 2018/2019
Spectacle « Peau Neuve »
Ouverture de la billetterie des spectacles

Ouverture du Bar de l’Espace à 19h
Ouverture de la billetterie en ligne dès 0h00
Billetterie de l’annexe*, place de l’Eglise, samedi 9 juin
Billetterie du Centre Culturel*, Ferme de Grand-Val, mardi 12 juin
Billetterie de l’Espace Jean-Marie Poirier, 1h avant chaque spectacle (durant la saison)

*Horaires habituels d’ouverture de ces lieux.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Concert Peau Neuve (voir la vidéo)

Le nouveau Lili Cros et Thierry Chazelle !
De et avec Lili Cros et Thierry Chazelle
Lili Cros basse, chant, percussions
Thierry Chazelle Mandoline, guitare, chant

Une mise en scène affûtée avec de belles trouvailles, des textes et des musiques pour la voix éclatante et puissante de Lili, de l’humour percutant de Thierry pour 1h20 de bonheur totalement contagieux. L’amour, la vie, les souvenirs, le couple, la jalousie, la société… La voix limpide et charismatique de l’espiègle Lili, forme une belle alchimie avec celle plus rocailleuse de Thierry avec en prime quelques trouvailles sonores – dont l’énigmatique « tapadonf » – allant de l’acoustique pure au son rock puissant, pour accompagner magnifiquement les différents univers.
Avec l’aide du CNV, de la SACEM, de ADAMI, de la SPPF et la Région Bretagne.

« La poésie et la fraîcheur qui émanent de ce spectacle-concert ambitieux touchent avec puissance et délicatesse le cœur du spectateur…» France Bleu
« Drôle et émouvant ! » Télérama
« Ça fait du bien ! » La Croix
Le spectacle PEAU NEUVE sera à l’OLYMPIA en MAI 2019

Nous vous informons!

 

 

BUDGET PRIMITIF. 2018. SUCY EN BRIE. 
SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS LOCALES 2018. RÉCAPITULATIF.

6 Avril 2018 :

date limite pour rendre ce texte au service de communication de la mairie.

 

 

9 Avril : Conseil Municipal. Ordre du jour : présentation du budget suivie d’un vote après un débat entre les élus.

La détermination de ces 2 dates est surprenante. L’une est réglementaire, c’est la tenue du Conseil Municipal. L’autre n’est certainement pas le fait du hasard !

ALORS, NE VOUS ETONNEZ PAS SI NOUS NE FAISONS AUCUN COMMENTAIRE SUR LE BUDGET, LA MUNICIPALITE NOUS OBLIGE A DONNER NOTRE TEXTE 3 JOURS AVANT LE CONSEIL MUNICIPAL……

Donc impossible de communiquer sur ce sujet, sachant que la parution du Sucy Info interviendra dans quelques semaines, voire quelques mois après le dépôt de notre texte.

Ce qui permettra à la mairie de présenter un long satisfecit sur la gestion de la ville, noyant ainsi les quelques lignes octroyées à l’opposition.

Cette façon de procéder est récurrente et un retard de notre part sera immédiatement sanctionné par une «page blanche» dans le prochain Sucy info avec la mention «texte non parvenu».

Une façon sournoise et insidieuse pour discréditer des élus.

 

 

Le dernier Sucy Info a été distribué plus de trois mois après la date butoir non négociable de dépôt. De ce fait, difficile d’exprimer dans ces quelques lignes notre point de vue tout en restant en adéquation avec l’actualité de notre ville.

Nous invitons celles et ceux qui souhaitent avoir des informations plus rapidement à nous rejoindre sur :

sucydemain.fr

Vous pourrez nous suivre plus facilement en direct et sans décalage.

 

 

Comment ne pas évoquer à nouveau les désagréments qui perturbent la vie quotidienne à Sucy.
IL DEVIENT TRES LABORIEUX DE TROUVER UNE PLACE DE PARKING EN CENTRE-VILLE, non pas une ou deux fois par semaine, mais CHAQUE JOUR.

Bref récapitulatif de quelques travaux en cours :
Parking J-M. Poirier et rue E. Garciot qui le dessert : plus aucune place
Place Nationale (Médiathèque), des places en moins
Idem Place de l’Eglise
Et au Parking de la Demi-Lune rue de Brévannes, travaux concernant l’Ecole du Centre.

Enfin mercredi 4 avril et pour 3 jours, une partie du parking rue des Fontaines, face au marché, est neutralisée pour l’organisation d’un Forum. Cette fermeture incluait l’accès d’entrée à l’intérieur du parking, ce qui obligeait les voitures à remonter la rue, en sens interdit d’habitude les jours de marché. La dangerosité est évidente. Ce forum sur ce même emplacement est-il le premier d’une longue liste à venir ?

Les conséquences pour l’activité du marché sont indéniables. Pour celles et ceux qui le fréquentent régulièrement c’est un lieu de convivialité où nous avons la chance d’avoir des produits de qualité. Protégeons ce qui reste encore de Sucy, ville où il faisait bon vivre.

 

Et posons la question à Mme le Maire : Est-il indispensable de mener tant de travaux en même temps en Centre-Ville ?

Vos élus.

Sucy Info-Avril 2018.

Chers Collègues,

Après l’élaboration d’une démarche d’Agenda 21

 

 

qui s’est déroulée sur une période de deux ans et demi, nous avions voté à l’unanimité, le 2 avril 2012, un programme ambitieux et partagé de 153 actions à réaliser en 5 ans, réparties en 7 axes et 20 enjeux. Cet Agenda 21 s’est achevé le 2 avril 2017.

Lors de la séance du 3 avril 2017, nous avons acté l’achèvement du premier Agenda 21. Dans cette même délibération, il était précisé qu’un bilan du premier Agenda 21 serait dressé. En cours de finalisation, ce bilan permet d’appréhender, action par action, l’engagement de la ville en matière de Développement Durable et la mise en œuvre de 80 % des actions. Enfin, cette délibération décidait le lancement de la démarche d’un second Agenda 21.

Aujourd’hui, nous lançons la démarche de construction de notre second Agenda 21 !

Madame le Maire a souhaité que ce nouveau programme d’actions soit pragmatique et concret, avec des actions lisibles par les citoyens et les agents. Pour ce faire, il contiendra moins d’actions (maximum 80) et aura une durée de vie de 3 ans : 2019/2021.

Je me permets de vous solliciter pour participer activement à la construction de ce programme d’actions en rejoignant le Comité de Pilotage ou l’un des groupes de travail thématique :

  1. GT Préservation de la biodiversité,
  2. GT Épanouissement de tous et Cohésion sociale,
  3. GT Modes de consommation et de production responsables et Lutte contre les changements climatiques.

 

  • Le Comité de Pilotage aura pour mission de donner des orientations sur les objectifs à atteindre de l’Agenda 21. Ces objectifs seront retranscrits dans les enjeux soumis aux groupes de travail. Nous vous proposons d’ores et déjà deux dates de réunion en soirée les 12 avril et 04 juillet 2018. La seconde réunion sera une réunion de retour sur la construction du programme d’actions opérée par les groupes de travail.
  • Les groupes de travail, composés de 5 à 8 membres, se réuniront deux fois chacun, et auront à fournir un travail de construction des actions entre chacune des deux réunions. La première réunion aura lieu deuxième quinzaine d’avril et la seconde mi-juin. (à confirmer)

Par ailleurs, un Comité Technique sera chargé de vérifier la pertinence et la faisabilité des actions proposées et de les valider.

Pour nous aider dans la construction de ce deuxième Agenda 21, nous avons le plaisir d’accueillir un jeune stagiaire, Eric Prévôt du 2 avril au 7 juin 2018.

Enfin, le programme d’actions sera voté au Conseil Municipal d’octobre 2018.

J’attire votre attention sur l’importance de votre engagement durant les trois mois de la démarche (de mi-avril à mi-juillet 2018).

Je vous remercie par avance de votre implication et compte sur votre participation.

 

 

Bien cordialement,

Sandrine FELGINES

Conseillère Municipale en charge du Développement Durable, de l’Agenda 21 et des forêts

Direction de l’Aménagement, de l’Éducation et du Développement Durable

L’assemblée citoyenne du 23 mars présidée par notre

députée Madame Maud Petit,

en présence de Monsieur Georges Spido,

s’est déroulée dans un atmosphère grave mais néanmoins conviviale.

 

 

Après une minute de silence observée en hommage aux victimes et témoins de l’attentat islamiste de Trèbes et Carcassonne qui venait de connaitre sa tragique issue,

Madame Petit nous a exposé sa manière de travailler au sein de différents groupes de travail de l’Assemblée Nationale.

Malgré un emploi du temps particulièrement chargé, elle a exposé  la proposition de loi relative à l’interdiction des violences éducatives qu’elle porte avec de nombreux collègues députés, de tous bords politiques.

Elle a ensuite répondu à de nombreuses questions, certaines intéressant plus particulièrement les Sucyciens au niveau des nuisances sonores de l’aéroport d’Orly.

 

 

D’autres sujets n’ont pas pu être abordés faute de temps, nous espérons donc pouvoir les évoquer lors d’une prochaine réunion !

Commission « Affaires Techniques » du 27 mars 2018 à 20 h.

Vous trouverez ci-dessous:

– la convocation et l’ordre du jour,

– les rapports inscrits à cette réunion.

 

CONV ET OJ AFF TECHNIQUES 27 MARS 2018 à 20 h

RAPPORT 2018-115 DEPOT AUTO URBA PARCE LOT 1A ZAC CV

RAPPORT 2018-114 APPEL A PROJETS soutien création EV

RAPPORT 2018-116 DEPOT AUTO URBA REAM FONT VILLIERS

Nous vous informons: Conseil Municipal du 19 Mars 2018,

à la Maison des Familles pour le débat d’orientations budgétaires.

 

1- La convocation et l’ordre du jour de la Commission « Affaires Techniques » du mardi 6 mars 2018 à 20 h ;

– le rapport inscrit à cette réunion.

 

CONVOCATION ET OJ AFFAIRES TECHNIQUES 6 MARS 2018

RAPPORT 2018 104 SUD ELEG MODIF STATUTS ET ADHE SIPPEREC

 

2- La convocation et l’ordre du jour de la Commission Plénière « C 35 » du lundi 12 mars 2018 à 21 h,

– les rapports inscrits à l’ordre du jour de cette réunion.

 

CONVOCATION C 35 et ordre du jour 12 mars 2018

RAPPORT 2018-105 DETERM ET FIXATION GRILLE QUOTIENT 2018-2019

RAPPORT 2018-106 TARIFS 2018-2019

RAPPORT 2018-107 DOB 2018

RAPPORT 2018-108 TARIFS 2018 EMPLA MANIF FOOD TRUCK

RAPPORT 2018-109 MISE A JOUR TABLEAU EFFECTIFS

RAPPORT 2018-110 PROTECTION FONCTIONNELLE Mme le Maire

RAPPORT 2018-111 CONV RELATIVE SOUTIEN EQUIP PM

Ma binette partout…

 

Un lecteur nous affirme avoir compté 13 photos de notre Maire, prises en diverses circonstances, dans le nouveau Sucy Info numéro 255,

et s’inquiète un peu de ce chiffre porte malheur dans les traditions populaires!

 

Après vérification, nous avons un doute et lui demandons de recompter.

Il nous semble avoir trouvé 14 photos !

Mais peut être que Madame le Maire n’est pas superstitieuse?

Mensonge ?

Pour la deuxième fois, notre Maire persiste dans l’erreur en indiquant, page 4 du document nommé « Bilan mi-mandat »:

« le conseil municipal approuve, à l’unanimité, le projet du centre-ville. »

 

L’expression  « la majorité » devrait remplacer le terme « l’unanimité » !

 

La même inexactitude a été émise oralement par Madame Ciuntu lors de la cérémonie des voeux 2018 à Sucy.

Une rectification écrite dans le prochain « Sucy Info » nous semble indispensable.

Sucy n’est pas l’ Amérique et il n’y a pas d’élections de mi-mandat ici!

 

Nous félicitons l’équipe municipale pour le « Bilan de mi-mandat » et sa belle plaquette d’information et de publicité récemment parue.
Nous n’oublions pas le photographe pour ses photos et portraits lumineux dignes d’un prospectus touristique haut de gamme…
Approximativement de la taille d’un Sucy Info moyen (avec au moins autant de portaits que nous n’avons pas eu le temps de compter) nous en déduisons que son coût de publication est le même pour les impôts des Sucyciens…
Nous avons fait un rapide sondage sur les sites web de quelques communes de la taille de Sucy et ne voyons pas ce type de prospectus ailleurs à la même date.
Nous invitons nos lecteurs à nous aider à chercher et (s’ils disposent de beaucoup de temps) à compter et comparer les chiffres ainsi obtenus des portraits des principaux héros à Sucy et ailleurs!

 

Nous en profitons pour signaler que l’annonce de la date du très important conseil municipal du 19 mars serait mieux placée dans la rubrique « Conseil Municipal » alors qu’il est mal positionné ce 24 février ( en dehors de cette rubrique) en bas de la page accueil.

Félicitations!

On a retrouvé DEUX Sucy Info après DEUX mois de retard!

 

Le numéro 255 prévu pour décembre, vient d’apparaître miraculeusement sur le site de la ville en février.
Nous espérons qu’il remplace le Sucy Info du mois de mars avec UN mois d’avance..
En effet, il voit le jour accompagné d’un frère quasiment jumeau en nombre de pages et donc de coût de fabrication… son nom:

 

Bilan mi-mandat:

 

« POUR BIEN LIRE LE DOCUMENT
Vous retrouverez dans ce document les engagements du programme municipal de 2014 et ce qui a été réalisé.
Dans la rubrique + , vous découvrirez les actions qui ne figuraient pas dans le programme mais qui ont été menées. »

 

est-il indiqué en page 2.

 

Vous pourrez ainsi vérifier, à l’aide du programme 2014 de Madame Ciuntu distribué dans toutes les boites aux lettres Sucyciennes pendant la campagne des élections municipales de 2014, la véracité de cette affirmation.

Nous soutenons la protestation de notre présidente de région,  Madame Valérie Pécresse,

 

relative au droit à l’information des voyageurs,  visiblement  bafoué  ces derniers jours…

Elle dénonce ce mercredi 07 février, l’absence de communiqués dans les transports en commun, perturbés par les conditions météorologiques.

 

« Ce matin partie prendre un train… qui n’est jamais parti. Voie bloquée. Aucune information voyageurs. Et les applications conseillent de prendre des bus… qui ne circulent pas… Premier défi 2018 de SNCF, RATP et OPTILE sera l’amélioration de l’information en temps réel! », a tweeté Valérie Pécresse.

 

Dans une démocratie digne de ce nom, respecter l’usager et lui fournir toutes les informations possibles, lui permet d’assurer sa propre sécurité.

 

Pouvons nous suggérer à Madame Pécresse de formuler cette même requête auprès de notre « cheffe de gare » affectée à Sucy, Madame Ciuntu?

La gare de Sucy n’est pas la gare de Perpignan mais la relation, cosmique et narcissique, est identique!

Informer et respecter tous les élus, (majorité et opposition), permet de mettre les idées en commun pour une meilleure efficacité.

 Sucy Info février 2018

 

Aujourd’hui nous sommes le 7 février. Cela fait plus de deux mois que le service communication nous a demandé en extrême urgence notre texte de libre expression, avec une date butoir pour le 6 décembre 2017.
À ce jour, nous n’avons reçu aucun mot pour nous expliquer ce long retard, aucun mot d’excuse, aucune demande pour que nous puissions refaire notre texte, l’adapter si nous le souhaitions aux évènements qui ont secoué notre pays, le monde… Sucy.
Par exemple, nous aurions pu commenter les vœux de notre maire à la population.
Nous sommes persuadés que c’était un sujet très intéressant et que nos lecteurs auraient aimé connaître notre analyse de ce long et étrange monologue.
Dans notre tribune de libre expression nous aurions décrypté les dits et les non-dits, les approximations, les écrans de fumée, les oublis… concernant l’avenir du centre-ville et les travaux à venir, car c’était le sujet principal des vœux.

 

Nous aurions aussi pu commenter les propos de Valérie Pécresse qui est venue, in extremis, passer la brosse à reluire à notre maire.

Notre maire, en tant que vice-présidente de la région, est une femme extraordinaire, qu’on se le dise… au cas où nous ne l’aurions pas remarqué… comprenez que vous avez de la chance d’avoir un Maire « hors normes », une « super Woman ».

C’était un passage aussi éphémère mais surréaliste que celui du Salvator Dali de la grande époque où il chatouillait la réclame, du genre : « Je suis Fou du Chocolat Lanvin », … de la publicité, un exemple de Haute voltige de flagornerie totalement déplacé pour une cérémonie de vœux à la population.
Nous pourrions vraiment nous poser cette question :

« notre maire est-elle si mal en point, pour que, la présidente de la région Île-de-France vienne s’abaisser à ce genre de numéro, plus proche de la Commedia Del l’Arte que de la politique !? ».

 

Le monologue de notre maire a commencé par un gros mensonge concernant notre vote, celui de « Notre Parti C’est Sucy », quant aux travaux pharaoniques du centre-ville.
Contrairement à ce qu’elle a affirmé, nous avons voté contre ce projet en l’état. Nous pensions et nous pensons toujours qu’il est amplement perfectible et que tous les paramètres décisionnels n’ont jamais été clairement mis sur la table. Trop de parts d’obscurités empêchent de voter pour… sauf en fermant les yeux pour un blanc-seing.
Pour ce projet, il n’y a pas eu l’unanimité.

Encore aujourd’hui, une partie des élus mais aussi de Sucyciens, doutent encore de sa pertinence.
Derrière ce gros mensonge, nulle volonté délibérée de travestir la vérité mais peut-être en un lapsus révélateur, comme nous l’a si bien dit Sigmund Freud, nous sommes en droit de penser que se cache un probable désir inconscient d’être reconnue de tous, comme le dit également Valérie Pécresse, comme quelqu’un « d’extraordinaire »: « une  super Woman ».

 

Aujourd’hui, 7 février 2018, la neige recouvre l’Île de France d’un blanc manteau.
Hier soir, nous avons atteint le summum de longueurs de bouchons cumulés en Île de France… 740 km.
La pagaille provoquée par ces chutes de neige montre que tout est perfectible et que nous sommes bien loin d’égaler, en Ile de France, nos cousins du Québec en matière d’organisation.
La pluie, les inondations, la neige, la pagaille, les bouchons, les galères pour se déplacer et se rendre sur son lieu de travail ou rentrer chez soi !!!

C’est un vaste programme inattendu que nous subissons en ce début d’année.
La vie de banlieusard n’est pas un long fleuve tranquille quand la nature se rajoute à l’incertitude structurelle des transports en commun.

 

Alors, même si janvier est achevé et les Hirondelles encore bien au chaud de l’autre côté de la Méditerranée,

nous vous souhaitons un beau mois de Février et une bonne année 2018!

Souhaitons que les vacances scolaires qui arrivent prochainement offrent repos et énergie à la Jeunesse de notre beau pays …

 

Vos élus.

Les Sucyciens veulent qu’on leur rende leur argent !?

 

« Le 20 décembre, Daniel Raoul, parlementaire socialiste élu pendant seize ans à la chambre haute (de 2001 à 2017), a signé un chèque de 149 743 €, encaissé début janvier. Une somme qui correspond au reliquat, progressivement cumulé pendant seize années, de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM).« 


« Les autres sénateurs sortants du département ? Après un seul mandat, «Christophe Béchu a fait un chèque de 4 000 € concernant le reliquat d’IRFM», indique son cabinet à la mairie d’Angers. Corinne Bouchoux (EELV) confirme aussi avoir fait un chèque au Sénat, sans en préciser le montant. »

 

La preuve dans l’article ci-dessous!

https://www.ouest-france.fr/politique/institutions/senat/un-senateur-rend-pres-de-150-000-eu-au-senat-5536339

 

Ces démarches vertueuses étant restées très discrètes du point de vue médiatique, le nombre de parlementaires au comportement identique demeure mystérieux!

Dans le même souci de transparence et de déontologie, quelques Sucyciens nous interrogent sur le montant exact du coût supporté ces dernières années par la Ville, lors de procès qui auraient donné lieu à paiements de dommages et intérêts dont nous ne connaissons pas le total !!!…En effet Julien Courbet, dans sa célèbre émission, affiche Sucy régulièrement concernant un procès ayant débuté il y a plusieurs années…

 

Nous vous invitons à écouter la vidéo du 24 août 2015 ci dessous: en patientant jusqu’à la vingt troisième minute, vous pourrez suivre le « péplum de Sucy-en-Brie » (relatif au cas numéro 3 ), selon le présentateur!

Le 26 janvier 2018, la saga de Sucy a repris du service (à partir de la trentième minute). Les intervenants soulignent l’importance des astreintes éventuelles et frais de procédure pour une durée indéterminée…

http://www.rtl.fr/actu/conso/le-sejour-qui-tourne-mal-7778969260

http://www.rtl.fr/actu/conso/l-utilitaire-pas-utile-7791989432

 

Les citoyens réclament l’information à laquelle ils ont droit en tant que contribuables.

Leurs intérêts sont ils correctement défendus?
Une mise à jour de toutes ces interrogations dans le prochain numéro de Sucy Info semble indispensable à ce stade…
En attendant, nous appelons nos lecteurs à compléter nos informations par l’intermédiaire de notre rubrique « contact ».

Médiathèque Jean d’Ormesson

 

 

Quasiment trois cents personnes ont assisté ce samedi 27 janvier à la cérémonie en l’honneur de Jean d’Ormesson, disparu en décembre, à la médiathèque d’Ormesson qui porte désormais son nom.

« Dans cette ville associée à jamais à son nom, dont l’histoire se confond avec celle parfois complexe de sa famille, nous nous devions de lui rendre la générosité de ses textes en faisant vivre sa mémoire dans ce lieu de lecture », a déclaré Madame Marie-Christine Ségui, maire d’Ormesson.

Présent malgré son emploi du temps bien garni, le journaliste Bernard Pivot, a rendu hommage à son « ami » qu’il a reçu à la télévision « 27 fois en 28 ans ».

 

Le témoignage le plus bouleversant fut celui d’Héloïse, la fille de l’écrivain.

« Quand je vous entends dire Jean d’Ormesson on vous aime, je suis très émue », a-t-elle murmuré en laissant couler quelques larmes.

Et de lire cette phrase de son père : « Si je vous manque, lisez-moi et je serai là ».

Urgent-Avis de recherche-Qui a vu Sucy Info 255, décembre 2017?

 

Les élus du groupe « Notre Parti c’est Sucy » s’étonnent.

En effet, ils ont posté leur « Tribune libre » par mail le 8 décembre 2017 à 16h18, aux services compétents de  la Ville, et toujours pas de trace de ce numéro,deux mois après, 

ce SIX février 2018!

Comme d’habitude, ces mêmes services ont exigé cette Tribune  dans la plus grande urgence…

Aucun signe non plus de l’inutile et très coûteuse distribution papier.

(En effet, quelques exemplaires en mairie ou médiathèque signalés sur les panneaux lumineux de la Ville déjà décorés de la bannière verte de « Sucy info », suffiraient pour ceux qui n’utilisent pas internet chez eux…).

 

Concernant le compte rendu du Conseil Municipal du 11 décembre 2017, pourquoi est il toujours absent début février, du site de la ville ?

De même, les Sucyciens attendent toujours la mise à jour, à cette même date, des noms des Conseillers Municipaux. En effet, suite aux démissions de Monsieur Jacques DUVAL et de Madame Hélène BOURREAU, Madame le Maire a installé Monsieur Marc GIRAUD et Madame Valérie AZOUZE au sein du Conseil Municipal en date du 16 octobre 2017 !

 

Ces délais anormalement longs portent atteinte à la circulation de l’information pour nos citoyens  qui ne peuvent toujours pas assister à ce même Conseil Municipal en direct sur le site web de la ville…

Incompétence ou mépris de la démocratie?

Souhaitons pour 2018, une meilleure communication de l’équipe municipale !

 

 

Le texte concerné est lisible ci-dessous.

Bonne lecture à toutes et à tous!

Nous avons tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday…

Du «Pénitencier» à «Allumer le feu» en passant par «Quelque chose de Tennessee» et «Laura», en reprenant la phrase du Président de l’Assemblée Nationale, le 6 décembre 2017, et comme des millions de Françaises et de Français, nous avons tous en nous des souvenirs, des moments de nos vies où ses chansons étaient présentes. Dans l’hommage populaire qui lui a été rendu, nous avons tous dit, chacun à notre façon : Au revoir et merci Johnny.

 

Vingt-quatre heures plus tôt, nous avions dû dire au revoir et merci pour tout à Jean d’Ormesson qui, lui aussi, a ouvert sur l’infini de l’éternité ses beaux yeux bleus. Un grand homme au sourire pétillant deux fois « immortel » car membre de l’Académie française et aussi de la prestigieuse collection la Pléiade.

 

La Ville d’Ormesson, par la voix de son maire, Marie-Christine Segui, a fait part de sa peine (le Parisien  du 6 décembre 2017) : «On est tous particulièrement touchés. On se sent lié».

 

La vie est parfois malicieuse, deux grands noms que tout semblait opposer sont partis presque en même temps. Opposés ? Non, en fait très semblables, pas seulement par leurs yeux bleus, mais par les leçons d’optimisme qu’ils ont su nous donner et par un même amour de la France. Ambassadeurs de la France, ils ont emporté  avec eux une part de nos vies et de nos rêves.

 

À nous de continuer leur œuvre, même à l’échelle infiniment petite de notre ville, regardons ce qui peut et doit y être amélioré.

 

L’immense chantier du Centre-Ville

va très prochainement démarrer, il y a encore des zones d’ombre, nous vous incitons à consulter notre site sucydemain.fr, ainsi que celui de la Ville de Sucy.

 

SOS où sont les défibrillateurs à Sucy ?

Les pathologies cardiovasculaires gravissimes sont permanentes : il est indispensable d’avoir dans notre ville quelques défibrillateurs en libre accès et de connaître leur emplacement !

Or, des Sucyciens interrogés ne connaissent même pas leur existence !

Selon le site de la Ville, un seul existerait à Sucy  dans la rubrique « accueil solidarité annuaire médical », ce qui laisse supposer une disponibilité partielle de cet unique défibrillateur.

Si nous nous présentons à l’adresse indiquée, nous observons une porte sécurisée, impossible à ouvrir sauf à sonner chez un des voisins. Il n’y a aucune signalisation relative à ce service d’urgence visible sur la porte côté rue.

Un seul défibrillateur à comparer avec la commune de Nogent-sur-Marne où, dès 2007, dix défibrillateurs automatiques étaient à la disposition du public aux abords des bâtiments publics et sportifs, dont un dans un véhicule de la police municipale, disponible et joignable 24h/24. Il serait temps de combler ce retard!

 

Nous vous donnons rendez-vous dès aujourd’hui dans sucydemain.fr.

Vos élus.

Sucy info – numéro 255 – Décembre 2017.

Hiver précoce pour les habitants de la Cité Verte et de la Fosse Rouge!

La météo annonce la venue du froid et ils observent déjà avec angoisse et colère la baisse de la température à l’intérieur de leur appartement (relevée en dessous de 13 degrés ce 29 novembre à la Fosse Rouge) !
La Mairie ne semble pas réellement écouter leur désespoir, même si une tentative a eu lieu pour remettre en marche la chaufferie de la Fosse Rouge.
Cet essai soldé par un échec démontre tristement que:
-l’exploitant est incapable de gérer correctement ce réseau de géothermie présenté pourtant comme prometteur !
-ce même réseau, probablement efficace dans d’autres conditions d’utilisation, est devenu fragile et inexploitable suite à des extensions non prévues lors de son installation initiale. Nous ne savons pas si des experts compétents ont été consultés lors de ces extensions ?
La faute des autorités est d’autant plus inexcusable que ce problème n’est pas nouveau. Depuis octobre 2016, la presse relate les aventures de cette installation tristement célèbre…Cette unité de production la plus ancienne de France, construite en 1983 et totalement enterrée, fournit de l’eau à 78 degrés. Elle est censé protéger du froid 3000 logements avec l’aide de deux chaufferies gaz à la Fosse Rouge et à la Cité Verte.
Déjà le 13 septembre 2017, une fuite a provoqué en ce lieu des émanations d’un gaz toxique (sulfure d’hydrogène) et l’inondation de la chaufferie, provoquant  l’évacuation de 70 personnes! Intervention urgente des pompiers et chauffages d’appoint ont été nécessaires…..Diagnostic d’Engie Réseaux: « Suite à la remontée inhabituelle de dépôts par la ligne de production géothermale, une brutale montée en pression dans la centrale a généré l’ouverture d’une soupape de sécurité »…..
À cette occasion Engie a promis « l’amélioration des équipements pour rendre l’installation encore plus fiable et les conditons d’interventions plus rapides pour diminuer les impacts d’un tel phénomène ».
Sans commentaire!

Le groupe élu siégeant au Conseil Municipal « Notre parti c’est Sucy » a été contraint,

suite à l’absence de réponse de la Mairie à la demande d’accès aux enregistrements des trois derniers Conseils Municipaux, d’écrire à la Préfecture puis de saisir la  Commission d’accès aux documents administratifs CADA  en lettre recommandée avec accusé de réception. Dans les mois qui ont suivi (au maximum du délai légal), la Mairie a été obligée de répondre.

Et la réponse fut …..que les enregistrements audio du Conseil Municipal avaient été effacés comme c’est l’usage à Sucy…..Belle tradition typiquement Sucycienne à l’heure où d’autres communes diffusent en direct et sauvegardent les données de leur Conseil Municipal sur Internet afin d’assurer une diffusion maximum et une possible consultation ultérieure en cas de litige!

 

Sucy, le 21 mai 2016,

Monsieur le Président de la CADA,
Nous sommes Conseillers Municipaux de la Ville de Sucy-en-Brie (Val de Marne), avons l’honneur de saisir votre Commission d’une demande d’avis sur la non-réponse à notre demande de communication des documents suivants:
Accéder à l’écoute des enregistrements sonores des conseils municipaux de la Ville de Sucy-en-Brie des: 14 Décembre 2015, 21 Mars 2016 et 11 avril 2016.
Vous trouverez, jointe à la présente lettre:
La copie de notre demande de communication de documents (restée sans réponse pendant plus d’un mois).
Dans l’attente de l’avis de votre commission, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de notre considération distinguée.
Les Conseillers Municipaux de « Notre Parti c’est Sucy ».
Mr Spido Georges, Mme Lantz Sandrine, Mr Caillard François-Didier, Mme Assia Meddah

Sucy, le 3 mai 2016,
Monsieur le Préfet du Val-de-Marne,
N’ayant pas eu de réponse de la part de vos services à notre lettre du

11 Janvier 2016 (dont la copie est jointe dans cette lettre), nous revenons vers vous.

Par ailleurs, nous vous adressons copie de notre demande d’accès aux enregistrements sonores des trois derniers Conseils Municipaux.
-L’enregistrement du 14 décembre 2015 doit permettre de lever les incertitudes concernant notre lettre du 11/01/2016 et les affirmations de Mme le Maire de Sucy.
-Lors du Conseil Municipal du 21 mars 2016, Madame le Maire de Sucy en Brie a interpellé notre groupe sur la lettre que nous vous avions adressée et dont nous vous envoyons copie ce jour.
Nous souhaitons écouter cet enregistrement afin d’être certains d’avoir bien entendu les arguments développés en début de Conseil Municipal par Mme Marie-Carole Ciuntu et les propos que nous avons dû supporter ce jour là concernant ce courrier que nous vous avions adressé et dont elle était informée.
-Nous souhaitons avoir accès aux enregistrements du 11 avril 2016 car, suite à  notre vote concernant le projet immobilier du centre ville, notre groupe a été pris à parti pendant plus de trente minutes par Mme le Maire.
Nous souhaitons avoir confirmation des phrases et des mots utilisés à notre encontre par le Maire de Sucy en Brie.
Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de nos respectueuses salutations.
Les élus de « Notre parti c’est Sucy« .

Le député du Loir-et-Cher Marc Fesneau, président du groupe

Mouvement Démocrate et apparentés à l’Assemblée nationale,

s’est exprimé ce 22 novembre 2017 dans les Échos, à l’occasion du 100ème Congrès des maires.

Nous reproduisons ci-dessous l’intégralité de son appel à « ceux qui aiment la France dans sa diversité territoriale et qui regardent lucidement les défis« .

 

« J’aime et je respecte trop les territoires, en particulier ruraux, pour les laisser otages des querelles politiciennes. Derrière ce populisme territorial que certains font prospérer, aucune autre proposition qu’un statu quo mortifère ou les sentiers battus de solutions maintes fois rabâchées ; et qui manient les images d’Épinal d’une réalité rurale qui a pourtant bien changé pour ceux qui y vivent vraiment et se donnent la peine de s’y intéresser sincèrement.

Cette crise, parce qu’il s’agit bien de cela, procède de dizaines d’années d’inaction, de politiques contradictoires, de promesses non tenues, de désengagement – dans tous les sens du terme – de l’État, d’absence d’ambitions territoriales. L’on aurait pu attendre, de la part des responsables, la modestie – pour ne pas dire la décence – de reconnaître que ce constat n’est que le résultat de leurs propres incuries.

C’est donc à notre majorité que revient désormais la responsabilité de répondre aux défis que les précédentes n’ont manifestement pas su relever.

Et pour cela, nous devrons redonner confiance.

Le contrat, c’est s’assurer de la parole de l’État et traiter les collectivités en partenaires et non en subordonnées. Sur le cadre institutionnel, sur la réduction des normes, sur les perspectives financières de nos collectivités, l’État doit assurer stabilité et respect des engagements.

Le projet de loi de finances 2018 s’inscrit dans cette perspective avec la stabilisation des dotations après quatre années de diminution drastique. Cette stabilité sur la durée du quinquennat, doublée d’une refonte à terme de nos modes de financement, est la condition pour pouvoir envisager plus sereinement l’avenir dans nos collectivités.

Rétablir la confiance, c’est laisser la possibilité d’expérimenter, de choisir de nouvelles voies de coopération et de gouvernance. C’est-à-dire sortir d’une décentralisation devenue profondément jacobine et qui n’a finalement jamais fait confiance aux territoires ni tenu compte des diversités locales. C’est ce chantier que nous devrons désormais engager sans tarder en faisant de l’Etat le régulateur, le médiateur et le facilitateur.

Il n’y a pas une seule ruralité, comme il n’y a pas une seule réalité urbaine. Les interactions sont nombreuses. Tout l’enjeu est que ce soit au bénéfice réciproque. Redonner confiance, c’est faire en sorte que la solidarité nationale s’exprime pour compenser les handicaps et les difficultés propres à certains de nos territoires.

C’est tout le sens du plan de déploiement haut débit sur le quinquennat, à l’image de ce que furent les grands plans d’électrification rurale. Cette même solidarité devra s’exprimer pour résoudre la question des déserts médicaux, des mobilités ou de la transformation de nos services publics. Dans nos territoires, les innovations et les projets ne demandent qu’à naître et émerger, les bonnes volontés qu’à se réunir pour peu que l’on aide à l’animation et l’ingénierie nécessaires.

Redonner confiance enfin, c’est redonner une perspective à chaque territoire. Transition écologique et énergétique, alimentation, tourisme, e-économie, nouvelles industries, excellences artisanales. Les possibilités ne manquent pas. Chaque territoire doit retrouver une vocation économique en saisissant sa chance. A l’État de construire des stratégies territoriales avec nos collectivités.

La peur n’évite pas le danger, et ceux qui n’invitent qu’au repli, qu’à l’opposition des territoires – au risque d’opposer les Français les uns contre les autres – ne rendent pas service.Tous ceux qui aiment la France dans sa diversité territoriale et qui regardent lucidement les défis doivent nous aider à sortir ensemble des postures, pour sortir enfin de la crise territoriale. »

Le monde impitoyable de la politique

réserve parfois, malgré tout, des surprises et de temps à autre des sujets d’amusement pour qui sait y regarder d’un œil averti.

 

C’est ainsi que nous avons pu assister à un spectacle original lors du Conseil Municipal d’Octobre dernier. Comme chacun sait, les deux seuls représentants du Parti Socialiste ont décidé, pour des raisons qui leur appartiennent, de démissionner de leurs mandats de conseillers municipaux, « Dont acte ». Mais, où la chose devient cocasse, pour ne pas dire comique, c’est que le Conseil Municipal et le Public présent ont assisté, durant 40 minutes, à l’éloge des démissionnaires d’étiquette « Socialistes», par notre Maire d’étiquette « Les Républicains », à savoir Madame Marie-Carole CIUNTU.

Certes, 3 ans et demi d’opposition honnête, voire loyale, de deux élus à qui personne n’a facilité la vie (ceux de « Notre Parti C’est Sucy » peuvent en témoigner) méritent quelques mots, même si la plupart du temps les affrontements ne furent pas que formels mais empreints d’animosité, pour ne pas dire d’agressivité de part et d’autre. C’est le jeu de la politique, direz-vous. Bien sûr, mais là où l’incompréhension intervient, c’est sur la durée de cet éloge, les mots aimables et flatteurs choisis par notre Maire et, surtout, au bout de ces 40 minutes, (réponse des partants comprise, soyons justes) c’est que la « Cérémonie » s’est terminée en apothéose, avec la remise d’une brassée de fleurs, sans rapport avec l’évènement ! On peut se demander : qui a payé ? La commune ? Mme CIUNTU en personne ?

Les deux partants, qui ne s’attendaient certainement pas à pareille fête, en étaient visiblement gênés, mal à l’aise. Les conseillers de la majorité tentaient de cacher leur surprise et le public se demandait s’il assistait à un vaudeville ou au départ de 2 élus d’opposition, démissionnaires…

L’éloge était tellement flagorneur, qu’il en devenait ridicule et déplacé. On eût cru qu’il concernait 2 des plus proches adjoints de Mme CIUNTU.

Question : Pourquoi une telle cérémonie ?

Pourquoi un aussi vibrant hommage, empreint d’affection ?

On se perd en conjectures, face à la multitude des raisons possibles.

On est toujours heureux de voir s’effacer des adversaires, mais cela n’explique pas tout. En effet, les deux partants seront remplacés quoi qu’il advienne.

Peut-être faut-il en chercher la raison dans les remerciements appuyés délivrés aux sortants par notre Maire, concernant leur collaboration dans le projet du centre-ville. En effet, c’est la « Grande Œuvre » qui, pense-t-elle, lui permettra de laisser son nom dans l’histoire locale.

 

Néanmoins, on se demande quel jeu poursuit Madame Marie-Carole CIUNTU, après l’épisode des Sénatoriales, où l’on a pu voir un conseiller de sa majorité se présenter sur une liste « La République en Marche » ! Avait-il un « bon de sortie » de sa chef de file ou bien celui-ci entendait-il s’affranchir d’une autorité parfois difficilement supportable ?

 

Nous vous laissons méditer et conclure sur cet épisode ô combien déconcertant de notre démocratie communale.

Sucy en Brie, le 07 Novembre 2017.

Nous rappelons aux Sucyciens

(qui s’interrogent aujourd’hui sur la pertinence des choix déjà effectués concernant l’avenir de leur cité) :

qu’une autre offre leur a été proposée lors des élections municipales de 2014

par le groupe « Notre parti c’est Sucy » dirigé par Georges SPIDO qu’ils n’ont pas retenue…

Nous reproduisons ci-dessous le plan de ce programme qui concernait toutes les facettes de la vie quotidienne sucycienne….

PROGRAMME

ELECTIONS MUNICIPALES 2014

-Commerce

-Culture

-Emploi

-Environnement

-Éthique et Politique

– Finances

-Handicap et perte d’autonomie

-Jeunesse- Éducation

-Logement

-Sécurité

-Séniors

-Solidarité

-Sports

-Transports

-Urbanisme (voir le détail dans « Dossier aménagement du Centre-Ville »)

-Vie associative

 

De nombreux Sucyciens sont venus ces derniers mois…

…nous faire part de leurs inquiétudes au sujet du « projet de transformation du centre-ville« , persuadés que ce n’était encore qu’un « projet » et qu’ils avaient, en tant que citoyens, la possibilité d’intervenir pour qu’il soit modifié.

 

Nous profitons de cette tribune de libre expression pour dire à toutes celles et ceux qui n’ont pas reçu en temps et en heure les informations venant de la mairie, que les travaux vont débuter très prochainement et que les premières pelleteuses vont entrer en action.

Théoriquement, toutes les Sucyciennes et tous les Sucyciens ont été informés par la mairie, conformément aux modalités prévues par la loi, afin qu’ils puissent s’exprimer durant la période de consultation sur ce projet. C’est ce qui a été affirmé à l’ensemble des élus en conseil municipal.

Lors de nos rencontres, nous avons pu constater que vous êtes encore nombreux à penser le contraire et à croire que la communication de la mairie a volontairement biaisé les informations qui vous  invitaient à venir vous exprimer sur ce projet.

 

Sur notre site: sucydemain.fr ainsi que celui de la ville de Sucy, vous pouvez approfondir les informations que nous vous avons relayées.

Tous les élus de la majorité, ainsi que les élus socialistes et écologistes, ont voté favorablement lors d’un conseil municipal.

Nous, les élus de « Notre Parti c’est Sucy », avons voté unanimement contre ce projet qui doit impérativement être amélioré pour ne pas détériorer définitivement notre cadre de vie.

Notre vote contre a été suivi de la part de notre maire, pendant de très longues minutes, de propos déplacés et peu républicains contre notre groupe.

 

En laissant ce projet en l’état, le cœur historique de notre ville sera définitivement défiguré et l’âme de notre ville tuée:

-Le marché que nous aimons tous sera étranglé et étouffé par les immeubles qui vont l’enserrer.

-Les difficultés de stationnement qui s’aggravent régulièrement en centre-ville vont encore augmenter.
-La taille du projet, contrairement aux affirmations propagées par les thuriféraires patentés, va réduire le nombre de places de parking disponibles et continuer à dégrader la qualité de notre cadre de vie.
-Ceci aura pour conséquence de décourager encore plus la fréquentation des commerces de notre ville.

 

Aujourd’hui nous ne pouvons, du fait de l’absence de réaction des Sucyciens à nos propos, qu’être spectateurs de cette fin annoncée et programmée du centre historique de la ville.

N’ayant aucun contrôle sur la mise en page de nos articles ainsi que la taille des caractères utilisés, nous invitons toutes celles et tous ceux qui ont des difficultés à lire correctement nos articles (suite à ces choix que nous ne maîtrisons pas) à venir les consulter sur notre site.

 

(Ce texte est transmis le 11 Octobre 2017 au service communication).

 

Vos élus.

Sucy info – numéro 254 – Octobre 2017.

Le long cycle électoral…

…dans lequel était plongé notre pays depuis plus d’une année s’est  achevé le 18 juin avec l’élection dans notre circonscription de Maud Petit.

 

Cette éclatante et large victoire de notre nouvelle députée (Modem/majorité présidentielle) a permis aux Sucyciens de maintenir l’équilibre du conseil municipal en l’état et d’éviter ainsi la démission de notre maire pour cause de non-cumul des mandats. L’analyse des résultats au niveau de notre ville est très difficile à réaliser et nous plonge immédiatement dans la subjectivité. Dans ce monde politique où tous les coups semblent permis, dans ce microcosme où les postures et les impostures sont trop souvent de mise et sont utilisées pour séduire les électeurs au détriment de la réalité, l’histoire de ces élections  législatives retiendra que notre députée nouvellement élue ne s’est jamais abaissée durant cette campagne dans la fange où pataugeaient ses détracteurs et ses délateurs.

 

Elle a su aller au contact des électrices et des électeurs toujours avec bienveillance et dignité et n’a jamais tenu de propos vils  et diffamants.

 

Les derniers tracts distribués dans notre ville par ses opposants témoignent du niveau dans lequel nous avons été plongés en fin de campagne électorale.  La comparaison avec les autres villes de notre circonscription montre que cette façon de faire de la politique est une spécificité toute Sucycienne.

 

Vous avez été nombreux à venir à notre rencontre pour nous exprimer votre indignation et  votre soutien quand, en fin de campagne, la défaite annoncée et la panique grandissant ont poussé la partie adverse à chercher à salir tout ce qui semblait être un obstacle en distillant des doses de haine venimeuse. Il est plus facile de reporter un échec sur une personne ou un groupe plutôt que d’admettre sa propre défaite. Exister en rabaissant pour se rehausser est un comportement qui existe à l’évidence dans l’espèce humaine.

 

Nous vous invitons maintenant que la campagne électorale est achevée et que les passions  se sont momentanément apaisées à relire les tracts, ils sont édifiants.

 

Nous terminerons cet article en rendant hommage à Simone Veil qui nous a quittés il y a quelques jours : sa vie, son parcours sont un exemple pour nous tous. Nous saluons et nous nous réjouissons de la sage décision du président Macron qui a annoncé, lors de son discours prononcé dans la cour des Invalides durant l’hommage de la nation à cette grande dame, rescapée de la Shoah, devenue une immortelle en entrant à l’Académie Française, qu’elle entrera au Panthéon aux côtés de son époux Antoine.

 

Nous vous donnons rendez-vous en septembre et vous souhaitons un bel été.

 

Vos élus.

Sucy info – numéro 253 – Juillet 2017.

 

Nous rédigeons cet article…

… au lendemain du premier tour historique du 23 avril 2017 de l’élection présidentielle qui a vu l’élimination au premier tour des candidats du PS et des Républicains.

 

Dans l’obligation de rendre impérativement ce texte au plus tard le 28 avril, c’est à dire la veille du pont du 1er mai, nous ne pouvons pas faire une analyse du résultat final et nous le déplorons. Ces élections vont impacter l’avenir de notre pays et aussi, bien évidemment, celui de chaque citoyen à différents degrés. Ce résultat aura des répercussions importantes sur les prochaines élections législatives et va modifier inexorablement l’équilibre des partis politiques à l’Assemblée Nationale. Dans le cadre de notre action politique pour notre ville, le sujet de ces quelques lignes de libre expression concernera uniquement ces élections, leurs conséquences éventuelles sur notre ville et le nouvel équilibre qui en résultera pour les années à venir. En effet, l’engagement citoyen des militants d’ « En Marche » pour cette élection n’est que le début d’un mouvement profond qui bouleverse notre société et qui continuera bien au delà des prochaines élections municipales.

 

En effet, à Sucy-en-Brie, Emmanuel Macron est arrivé en tête en captant 28,95% des voix devant François Fillon qui, lui, a recueilli 25,57% des voix. Quant à Benoît Hamon du Parti Socialiste, il n’a récolté que 6,44% des voix, ce faible score le reléguant en 5e position juste devant les 6,08% de Nicolas Dupont Aignan.

C’est le meilleur score obtenu par Emmanuel Macron parmi toutes les villes de notre circonscription. En précisant que, dans notre circonscription, il est arrivé largement en tête de ce premier tour. Cette simple analyse montre, d’une part que les militants d’ « En Marche » ont réussi à porter leur projet et, d’autre part, que les partis traditionnels ne sont plus à la hauteur des attentes des électeurs, même à Sucy.

Quel que soit le résultat au second tour, et probablement aux législatives, l’impact du vote du 23 avril aura des répercussions certaines au niveau national et bien évidemment sur la vie des communes. Qu’en sera-t-il au niveau de notre ville? La majorité électorale Sucycienne a changé. Une page est tournée. Espoirs ou désillusions, en ce début mai? Mais un souhait essentiel: que la victoire revienne à la démocratie.

 

Nous profitons également de cette tribune pour rappeler que « Le droit de vote, ce n’est pas l’expression d’une humeur, c’est une décision à l’égard de son pays, à l’égard de ses enfants« . Jacques Chirac (2002).

 

Vos élus.

Sucy info – numéro 252 – Juin 2017.

La course pour l’élection présidentielle de 2017….

…est lancée et nous assistons à un spectacle politique désolant, source d’inquiétudes pour une grande majorité de citoyens. L’image de la classe politique française est de plus en plus sale et déconsidérée. Ces désillusions successives poussent les électeurs et les électrices vers le doute et l’incertitude du lendemain. Ils ne se reconnaissent plus dans ces hommes et ces femmes qui sont censés les représenter.

 

Après les élections présidentielles, les élections législatives nous conduiront à élire nos députés. Le député de notre circonscription, Jacques-Alain Bénisti, ayant décidé de ne plus se présenter afin d’être sénateur (la 3ème place sur la liste des Sénatoriales menée par M. Christian Cambon lui aurait été réservée !), l’investiture du parti politique « Les Républicains » a été donnée à notre maire.

 

Au-delà de la défense de valeurs et de l’avenir de notre pays, nous constatons que la politique, c’est aussi une succession d’arrangements. Suite à cette investiture, notre maire entrera dans cette course après les élections présidentielles. Si la droite remporte ces élections, elle aura l’étiquette « Majorité Présidentielle » . En cas  de défaite de la droite, ce sera une autre histoire.

 

L’avenir de notre ville est donc suspendu aux résultats de ces élections car la loi sur le non-cumul des mandats est entrée en vigueur et un maire ne peut plus être maire et député en même temps.

 

Tant que le résultat de ces élections n’est pas connu, toute analyse est impossible. Mais il faut savoir que cette loi obligerait notre maire (également vice-présidente de la région Île de France) à démissionner de son poste de maire pour rester simple conseiller municipal, si elle est élue députée.

 

Cette hypothétique élection obligerait le conseil municipal à se réunir pour élire un nouveau maire, parmi tous les conseillers municipaux, sans nouvelles élections municipales.

 

Nous avons fait ce bref rappel du « jeu » politique prévisible dans notre Ville afin de montrer que tout est lié, un peu comme dans un jeu de chaises musicales.

 

De ces élections successives dépend l’avenir de notre Ville. En cas de démission de notre Maire actuel, quel que soit le prochain maire élu, l’avenir de notre ville sera différent.

 

Pour terminer, nous voulons rappeler la mémoire de notre ancien Maire: Monsieur Jean-Marie Poirier qui nous a quittés le 30 janvier 2007. Toujours présent dans le cœur des hommes et des femmes qui l’ont connu, son absence a laissé un grand vide dans notre ville. C’était un Homme Intelligent, proche de ses administrés. Le temps passe et la ville qu’il a tant aimé a changé. Il souhaitait qu’elle reste verdoyante et à taille humaine, il semble que l’avenir programmé de notre ville s’éloigne de ses rêves.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 251- Février 2017.

 

 

Cette petite page de libre expression, …

…réservée à tous les élus de la minorité municipale, permet d’exposer un point de vue critique de l’action municipale. En mettant en lumière les points de discorde dans la gestion de notre ville, nous faisons vivre la démocratie. Être dans la minorité, c’est être libre d’exprimer, sans flagornerie, une autre opinion. La Démocratie, c’est aussi le Respect, par la majorité et le premier magistrat de notre ville, de la parole des minorités. Nos différences, dans le respect mutuel, nous enrichissent.

 

Chercher à bâillonner les minorités, directement ou indirectement, en utilisant la force que confère la position dominante d’élus de la majorité, ne devrait exister dans aucun village ou ville de notre beau pays, terre des Droits de l’Homme. Agir de la sorte, est l’apanage des pseudos démocraties ou des régimes totalitaires.

Quel que soit l’élu municipal (majorité/minorité), chacun représente individuellement l’ensemble des Sucyciens. La soumission permet hélas à la vanité et à l’ambition d’éclore dans le cœur des Hommes de pouvoir, perturbant ainsi l’harmonie qui doit régner dans une ville.

 

Imaginez un seul instant, qu’il existe une page de libre expression pour les élus de la majorité qui souhaitent exprimer une autre opinion que celle véhiculée par notre Maire… est-ce possible? La réponse est, de toute évidence, « Non ».

 

Les fêtes de fin d’année approchent, le monde souffre, et nous sommes confrontés en France à une situation sociale et économique dramatique. Notre pays est en guerre contre le terrorisme et les attentats que nous avons subis ont laissé des traces dans le cœur de chacun d’entre nous.

 

A longueur de Sucy info, cette année, nous avons porté à votre connaissance des faits qui posaient problème comme les futures constructions autour du marché, une obstination qui confine à l’aveuglement. Alors, dans ce dernier bulletin de l’année 2016, nous ne ferons pas l’énumération de ce qui ne va pas dans notre ville, nous ne parlerons pas des impôts et de tout ce qui fâche ou énerve: chaque Sucycien et Sucycienne est capable d’analyser la situation et de porter un jugement. Aujourd’hui, nous allons émettre un souhait pour 2017.

 

Dans quelques mois, nous allons voter pour élire notre nouveau Président de la République et, quelques semaines plus tard, pour élire des députés. A Sucy, comme dans toute les Villes de France, il y a des électeurs de Droite, du Centre et de Gauche sans oublier les extrêmes, chaque opinion politique est respectable et doit être respectée.

Nous allons entrer dans une période de confrontations d’idées, de duels oratoires. Les notions de Liberté et de Solidarité seront évoquées parmi d’autres et c’est indispensable, mais, que ce soit au niveau national ou au sein de notre ville, un mot n’est pas assez repris, c’est le mot RESPECT.

 

C’est un des vœux que nous formulons pour toutes et tous et nous vous souhaitons une très Bonne Nouvelle Année.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 250- Décembre 2016.

 

 

Nos questions restent toujours sans réponses.

Nos remarques ou idées ne sont jamais prises en compte.

Le conseil municipal à Sucy n’est pas un lieu d’échanges ni de dialogue.

 

Le grand projet du Centre-Ville occupe les esprits. Les instances décisionnaires de notre ville occultent les conséquences réelles sur la vie au quotidien. De nombreuses zones d’ombres persistent dans ce projet, mais cela n’empêche pas les protagonistes de continuer et de persévérer.

« La raison du plus fort est toujours la meilleure » nous dit Jean de La Fontaine.

 

De nouveaux habitants devraient rapporter plus d’impôts locaux, mais combien de Sucyciens iront faire leurs achats ailleurs, faute de circuler et de trouver une place de parking à Sucy, est-ce que ce manque à gagner est chiffré et pris en compte ?

 

Nous avons déjà évoqué la véhémence de Madame le Maire vis-à-vis de notre groupe au cours des conseils municipaux des 21 mars et 11 avril 2016.

Afin de rétablir les faits dans leur stricte vérité et de démontrer l’agressivité et les propos humiliants à notre encontre, nous avons demandé une copie des enregistrements faits au cours de ces conseils, demande parfaitement recevable dans n’importe quelle mairie.

N’ayant pas de réponse, nous avons dû saisir la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs). Faisant suite à la réponse positive de cet organisme, la réponse vient juste de nous parvenir de la Mairie, c’est-à-dire 6 mois après notre demande. Pas de Chance ! Les bandes ont été détruites, elles ne servent que pour établir le procès-verbal des conseils municipaux qui ne mentionnent pas ces interventions.

 

N’oublions pas que le manque de respect à notre égard est aussi un manque de respect vis-à-vis de tous les Sucyciens. Les dysfonctionnements au sein de notre ville nous concernent tous.

 

Une fois de plus, la démocratie n’est pas respectée à Sucy.

C’est le cas au niveau National, vous l’avez remarqué, avec le passage en force de certaines lois. A Sucy, quel que soit le bien fondé de nos arguments, notre Maire a toujours raison et, appuyée par sa majorité, elle arrive toujours à ses fins. Le Centre-Ville en est un des multiples exemples. Devons-nous rappeler que le conseil municipal est un espace de dialogue et non de soumission ?

Le texte de cette tribune nous est demandé pour le 14 octobre, sans précision sur la date de parution du Sucy Info ; nous espérons être au moins dans les temps pour vous souhaiter à tous de belles fêtes de fin d’année, et que les évènements, tant sur le plan national que pour notre ville, nous donnent un peu l’espoir de mieux vivre ensemble.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 249- Octobre 2016.

Lors du conseil Municipal du 11 avril 2016, …

…Madame la Maire nous a sommés pendant plusieurs minutes et avec véhémence, de justifier notre vote contre le projet d’aménagement du centre-ville de Sucy qui impacte notamment le marché.

Pourquoi ?

Vote démocratique à main levée, où, d’ailleurs, nous fûmes seuls à voter contre !

Pourquoi Madame la Maire semble-t-elle avoir tant besoin d’un vote unanime sur un tel projet ?

 

D’autres questions aussi sensibles concernant : la gestion citoyenne des quartiers, l’amélioration de la vie au sein de ces derniers ou encore la sécurité de nos concitoyens, restent également sans réponse…

 

-Comment et par quel moyen de communication les réunions de quartier sont-elles annoncées ?

-Qui sont les membres constituant les conseils de quartier ?

-Comment les Sucyciens peuvent-ils contacter ces membres ?

-Comment les Sucyciens peuvent-ils se procurer les informations concernant le planning des travaux impactant la circulation dans notre ville ?

-Pourquoi certaines rues de Sucy ne sont-elles pas en stationnement alterné ?

-Comment est organisée la gestion des arbres dans les rues de Sucy (abatages, élagages, plantations) ?

-La police montée de Sucy : Quelle est l’efficacité factuelle ? Combien d’individus ont-ils été pris en infraction et verbalisés par cette structure ?

-Quel coût annuel représente un tel équipage (policiers, chevaux, écuries, palefreniers, équipement, ramassage de déjections chevalines qui rendent notre voirie et les trottoirs glissants, pensons aux deux roues et aux personnes âgées) ?

-Est-ce la meilleure arme de dissuasion dans nos rues de Sucy contre les délits ?

-Santé : combien y-a-t-il de défibrillateurs et où sont-ils situés dans Sucy ?

 

Les Sucyciens s’interrogent…

Il est légitime qu’ils se posent des questions qui concernent tout simplement les difficultés de la vie quotidienne à Sucy.

Mais ils sont aussi en droit d’attendre des réponses de la part des élus en charge de la gestion de leur ville.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 248- Juillet 2016.

Promesses électorales 2014.

Mensonges ! Dissimulation !

Que penser de la virulence de Madame le maire, lorsque nous avons alerté les habitants de Sucy sur ce qui se tramait autour du marché de Sucy. Preuves à l’appui : études déjà entreprises pour des constructions d’immeubles sur des parkings autour du marché. Projets défigurant notre centre-ville et mettant en péril un marché convivial et de très grande qualité.

Nos affirmations ont été démenties et considérées comme de basses manœuvres de campagne. Mais ces études existent. Les projets ont même été renforcés, suppression entre autres des parkings face au marché, rue des 3 Fontaines et du parking de la Médiathèque. Forte de sa majorité, l’équipe en place peut se permettre d’oublier ses promesses et d’agir sans limites.

Seule une action concertée par un grand nombre de Sucyciens, persuadés que ce programme immobilier ne doit pas être réalisé en l’état, permettra de le stopper ou de le modifier.

 

Le 13 novembre 2015, des attentats ont porté la mort et la désolation à Paris. Dans les jours qui ont suivis,  la France entière s’est recueillie et toutes les mairies ont organisé une minute de silence en conviant la population, les employés municipaux et les élus à partager cette minute de Paix, de partage, d’émotion, sauf à Sucy. Les instances de la Mairie n’ont pas cru bon d’en informer les élus de l’opposition. L’affront que ce manquement a fait aux valeurs qui nous unissent est une tache indélébile.

 

La communauté d’agglomération a disparue et le Territoire T11 imposé par l’état est né. Aucun élu  de « Notre Parti c’est Sucy » (qui représente pourtant 22% des votants), ne siégera dans cette instance. L’organisation des élections des conseillers de notre ville dans cette nouvelle instance a permis à la majorité de s’octroyer tous les sièges. Les documents présentés en retard, le mode de présentation et les affirmations énoncées lors du conseil de décembre, n’ont pas permis aux élus de l’opposition de voter en pleine conscience et de porter notre voix dans cette instance. Quelques jours après le vote, nous avons eu la surprise d’apprendre que les documents étaient arrivés en Mairie le vendredi et non pas le lundi, contrairement aux affirmations de notre maire.

 

Opacité au lieu de transparence. L’attribution des places en crèche est maintenant directement gérée par la Mairie. Précédemment, cette attribution faisait l’objet d’une commission au sein du CCAS, réunissant, outre les responsables, des représentants de chaque groupe d’élus.

Au même titre que pour l’attribution des logements, nous avons demandé à plusieurs reprises qu’il y ait transparence sur les critères d’attribution et que l’opposition soit représentée dans cette commission. Nous n’avons jamais eu de réponses à nos demandes formulées par écrit.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 247- Mars 2016.

Cette tribune est, pour notre groupe, un peu particulière.

 

Pour des raisons de changements dans sa vie familiale et professionnelle qui l’éloignent de notre ville pour plusieurs années, notre collègue et ami Jean-Charles Chadaineau, a choisi de démissionner de sa fonction d’élu, laissant ainsi la place à Madame Assia Meddah.

 

C’est avec beaucoup de regrets que notre collègue, chargé au sein de notre groupe des questions de sécurité, a pris cette décision.

Engagé dans la police nationale, il a exercé son métier de policier à Sucy pendant plusieurs années, il connaissait bien notre ville, ses atouts et ses difficultés. Fort de cette expérience, il s’est impliqué dans la dernière campagne électorale avec conviction et générosité. Élu, il pensait pouvoir mettre ses compétences au service de tous.

«La sécurité était mon cheval de bataille, je voulais redonner aux Sucyciens la quiétude qu’ils avaient perdue ».Ces quelques mots, envoyés de Dubaï où il réside désormais, résument son engagement pour notre ville.

 

Mais la continuité est assurée et c’est Madame Assia Meddah qui en a la responsabilité. Pour vous la présenter, sachant très bien que vous êtes très nombreux à la connaître et à l’apprécier nous lui laissons la parole :

 

«Née il y a 33 ans à Sucy, j’y ai effectué toute ma scolarité jusqu’au baccalauréat. Durant toutes ces années, j’ai fréquenté beaucoup d’associations notamment sportives (gymnastique, judo, taekwondo, tennis, etc.). C’est un vrai plaisir de retrouver le conseil municipal ! En effet, j’ai eu l’honneur de siéger dans cette instance depuis 2001 aux côtés de Jean-Marie Poirier. Il m’avait fait confiance alors que j’avais juste 19 ans. J’ai effectué 2 mandats au sein de la majorité et participé aux grands projets de la Ville. J’ai donc eu la chance de suivre ces grands chantiers, cela a contribué à ma formation et à ma connaissance du fonctionnement d’une collectivité. À mon grand regret, les dernières années ont été compliquées, j’ai eu le sentiment de ne plus être entendue en tant qu’élue dans ma propre majorité et de ne plus être à ma place moi qui me suis toujours battue pour défendre mes idées et mes valeurs. J’étais face à un dilemme : continuer à lever la main en conseil municipal ou faire entendre une autre voix. J’espère donc, au cours de ce mandat, pouvoir à nouveau défendre mes idées dans l’intérêt de tous les Sucyciens. Ces 18 mois qui m’ont éloignée du conseil m’ont beaucoup manqué même si j’ai pu consacrer plus de temps à ma famille et à mes 3 enfants. Mais cette prise de distance a conforté mes choix, mon engagement politique et ma volonté d’apporter ma pierre à l’édifice. J’en suis toujours aussi convaincue même après 14 ans d’engagement ! Rendez-vous au prochain conseil municipal ».

Nous souhaitons la bienvenue à Assia qui contribuera à maintenir l’engagement de tout notre groupe pour notre ville.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 246- Novembre 2015.

Des Policiers et non pas des faux Policiers .

La sécurité dans notre ville est-elle à la hauteur de ce que les citoyens sont en droit d’attendre ?

Mi-juin, un article du Parisien relate : «  A Sucy, de faux policiers ont dérobé de l’or à des octogénaires en se faisant passer pour de vrais policiers… » En cette période de vacances, de nombreux Sucyciens inquiets se posent la question : « Est-ce-que je peux partir l’esprit tranquille et ne pas avoir la surprise en rentrant de trouver mon appartement ou ma maison saccagés et mes biens volés ? ». Inutile de détailler à nouveau le peu de moyens dont disposent nos policiers municipaux. Vous êtes, hélas, très nombreux à avoir fait ce constat et ce n’est pas dans les « Sucy Info » que vous trouverez le longue liste des incivilités (vols, agressions, etc.) perpétrés dans notre Ville tout au long de l’année. Sucy reflète bien naturellement la vie de notre commune. Mais cette présentation idyllique masque des difficultés grandissantes. Dans notre programme, nous souhaitions :

-Restructurer la Police Municipale pour atteindre au moins vingt Fonctionnaires. -Mettre en place des brigades de roulement pour assurer une présence 24/24h. -Supprimer le brigade équestre, gouffre financier pour la commune et dont l’efficacité n’est pas prouvée. – Mettre en place une politique « voisins vigilants », etc… Nous en sommes loin !

 

Sucy et son commerce .

Nous pourrions, si le sujet n’était pas grave, faire un jeu d’été avec comme thème les commerces qui ferment à Sucy, ceux qui ont fermé et ceux qui fermeront. Les remèdes appliqués par la municipalité et le maire adjoint chargé du commerce donnent peu de résultats. L’ampleur de ces tâches nécessite de prévoir une structure de management commercial comprenant de vrais professionnels, indispensables pour redynamiser durablement les pôles commerciaux de notre ville. Signalons aussi qu’à Sucy, les prix des loyers commerciaux majoritairement trop élevés étranglent le petit commerce.

 

Sucy et ses médecins .

Statistique officielle : Sucy est en tête des villes les plus touchées par la baisse du nombre de médecins généralistes libéraux du département.

Moyenne du département moins 14 %, Sucy moins 42,86 %. Cette situation devient plutôt inquiétante. De nombreux Sucyciens peinent à trouver un médecin référent.

 

Insécurité en hausse, nombre de commerces en régression, de moins en moins de médecins généralistes. Il serait temps que l’équipe dirigeante de notre ville s’interroge sur les raisons de cette désaffection ! Sucy a été une petite ville où il faisait bon vivre, mais est-ce toujours le cas ?

Luttons pour protéger le charme de notre ville sur le plan économique mais aussi pour ses espaces verts, havre de paix et de repos pour celles qui ne peuvent pas partir ou qui travaillent pendant la période estivale.

Et à tous, nous souhaitons BONNES VACANCES.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 245- Juillet 2015.

Conseil municipal des jeunes.

Lors du conseil municipal du 30 mars 2015, des représentants du conseil municipal des jeunes ont pris la parole pour rapporter, à l’ensemble des élus présents et du public, des souhaits pour notre ville. Parmi les différents apports de ces jeunes élus, une phrase disait en substance : « Nous avons, lors des dernières élections municipales, beaucoup regardé et étudié les programmes des différentes listes et nous avons remarqué qu’il y avait dans un des programmes un projet de ferme pédagogique. Nous pensons que ce projet devrait voir le jour et mérite d’être étudié, etc… ».

Effectivement, dans notre programme à la rubrique « Jeunesse-éducation », nous avions écrit que nous voulions réaliser une ferme pédagogique. Il y a quelques années, notre ville comptait deux fermes, une face au château et la deuxième proche de l’église. De nombreux Sucyciens se souviennent encore du temps si proche où ils pouvaient y acheter du lait et des œufs. Nos enfants, l’histoire et l’identité de notre ville méritent que nous respections et réalisions ce souhait porté par le conseil municipal des jeunes.

 

Conseil des Sages.

Un conseil des sages va voir le jour dans notre ville. La composition de ce conseil des sages prend en compte la parité hommes-femmes. Nous soutenons la création de cette instance consultative, de réflexion et de proposition, qui devrait favoriser l’ouverture de débats et permettre ainsi d’apporter des aides à la décision aux élus du conseil municipal. Mais nous souhaitons attirer l’attention de tous sur le choix des membres de ce conseil. Comme pour ceux des conseils de quartiers, pour un tiers de ses représentants, il devrait être constitué par des hommes et des femmes tirés au sort parmi ceux ayant déposé leur candidature.

La sagesse devrait inciter notre maire à inscrire clairement dans les statuts, l’obligation de consulter tous les élus (majorité et opposition) pour le choix des autres membres de ce conseil des sages. Actuellement, force est de constater que la désignation des futurs sages et membres des conseils de quartier manque de démocratie et de lumière. La sagesse impose des exigences et des devoirs. Sucy est riche de Citoyens aptes à honorer cette charge et nous devons tout faire pour savoir les reconnaître et les accueillir.

 

Élections départementales.

On peut juger déraisonnable, au niveau de l’État, de faire voter pour des départements appelés à disparaître ou « fondus » dans la masse du Grand Paris. Mais ces élections ont eu lieu et les résultats de notre canton sont à l’opposé de ceux du département. Malgré tout, nos nouveaux élus Marie-Christine Segui et Jean-Daniel Amsler, doivent continuer à œuvrer pour que nos villes se développent et ne perdent pas leur autonomie. Nous sommes Sucyciens, Val-de-Marnais, et souhaitons garder notre identité.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 244- Mai 2015.

Le 7 janvier à 10h30,

nous recevons un mail du service de communication nous demandant pour le 15 janvier notre texte de libre expression.

Une fois de plus, notre première réaction est de nous insurger devant le délai très court qui nous est alloué pour remettre cet article.

Mais, en fin de matinée, comme tous les Français, nous apprenons que « Charlie Hebdo » a été visé par une attaque terroriste. Au cours de la journée nous découvrons l’étendue de l’horreur. 12 morts, 11 blessés dont 4 graves.

Dessinateurs, chroniqueurs, policiers, agent d’entretien, visiteur, froidement abattus. Toute la journée, sur tous les médias et réseaux sociaux, l’info circule, l’esprit républicain, les valeurs qui fondent notre démocratie poussent des milliers de femmes et d’hommes à se rassembler spontanément à Paris et en province. « Je suis Charlie » est la phrase qui unit ces hommes et ces femmes qui refusent la peur, et qui crient en silence leur solidarité.

Le drame ne s’arrête pas là : à Montrouge, puis à Vincennes, 5 nouvelles victimes innocentes viennent alourdir le bilan. Horreur, stupéfaction, colère,il n’y a pas de mots pour décrire la situation.

Le moment que nous vivons est grave. Les valeurs de liberté de penser et de rire, celles qui nous unissent et qui fondent notre démocratie sont menacées. Des voix dans le monde entier s’élèvent pour condamner cet acte de barbarie.

Désormais, dans notre pays il y aura un avant 7 janvier 2015, mais aussi un après 11 janvier, car l’élan qui a rassemblé près de 4 millions de français dans les rues des villes françaises, sans compter l’impact dans le monde entier , nous autorise à être fiers d’être français, avec nos différences d’origine, de couleur, de religion. Cette période difficile pour notre pays nous porte à faire le choix dans cet article de ne pas polémiquer et de simplement nous adresser à vous, habitants de Sucy, hommes, femmes, enfants, pour vous dire que nous sommes une petite communauté et que nous devons être solidaires les uns envers les autres. Si des chefs d’état du monde entier ont réussi à se rassembler, à se côtoyer pour défendre la démocratie et la liberté, nous pouvons espérer qu’il en soit de même à Sucy.

Lorsque ce Sucy info paraîtra, les tensions dramatiques de ces jours derniers se seront un peu apaisées. Malgré tout, nous ne traiterons pas dans cet article, comme d’habitude, des sujets qui régissent notre ville. Nous demandons simplement à celles et ceux qui ont le pouvoir d’agir sur le destin des Sucyciens, d’être toujours guidés par l’intérêt général et de ne jamais oublier d’être justes envers chaque citoyen. Et de tout mettre en œuvre pour que soient tenus les engagements évoqués avec force lors de l’émouvant rassemblement des Sucyciens le 14 janvier, afin que la démocratie trouve sa force dans les échanges d’idées et le respect des autres.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 243- Février 2015.

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires …

…a semé le chaos à Sucy et pénalisé de nombreux enfants et parents à cause des choix de la municipalité et de notre maire. Nous les invitons à évoluer dans leurs positions et à revisiter leur entêtement pour le plus grand intérêt des enfants et dans l’intérêt général de notre ville.

Nous avons observé avec vigilance et discrétion comment le dossier a été géré et les familles traitées. Dans notre programme électoral, nous avions précisé sans ambiguïté que nous appliquerions la loi et nous avions détaillé les orientations qu’il fallait prendre.

Il nous semble important aussi de rappeler que, lors des derniers conseils municipaux de 2013 , Madame le Maire avait affirmé, en tant que premier magistrat de la ville, qu’il n’était pas concevable qu’elle s’oppose à la loi malgré son désaccord. Son programme électoral n’a pas laissé supposer non plus le désordre actuel. Comment une telle décision unilatérale a-t-elle pu être prise pendant les vacances ?

Nous croyons aux vertus du travail collectif. Nul n’est dépositaire de la vérité et ce n’est qu’avec une réelle écoute et une vraie concertation que ce dossier, qui a mal démarré, pourra évoluer favorablement.

 

La création de la Métropole du grand Paris pour le 1er janvier 2016 consacrera la disparition des intercommunalités existantes au profit de Conseils de Territoires de 300 000 habitants minimum. La communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne travaille, sous l’impulsion de son président, pour trouver des villes « compatibles » avec nos objectifs. De larges consultations sont engagées, ces choix seront déterminants pour l’avenir de notre ville et plusieurs options sont envisageables. Notre groupe pense qu’un large rassemblement avec Villiers, Saint-Maur et Champigny serait un choix conforme à la réalité de notre Ville.

Nous voulons rendre hommage à Hervé Gourdel assassiné par des égorgeurs de l’état islamique . La haine, la peur, la violence se propagent chaque jour un peu plus dans notre monde. Nous sommes tous touchés par ces actes de barbarie et devons rester unis, quelles que soient nos convictions et croyances religieuses. Notre pays et ses valeurs sont le creuset de l’humanisme.

A l’échelle de notre ville, nous devons tous être acteurs pour ne pas laisser le rejet de l’autre prendre le pas sur une société conviviale.

Cet été une partie des oies sauvages qui avaient choisi notre parc pour y vivre a été abattue à huis clos, au petit jour, un matin de juillet. La loi permet effectivement d’agir de cette façon, mais nous restons persuadés qu’il existait une autre solution pour en réduire les nuisances et le nombre. En aucun cas, nous n’avons été informés de ce choix un peu « barbare » .

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 242- Octobre 2014.

Le mois de juin est toujours une période importante dans la vie d’une commune.

Une première partie de l’année se termine. Pour nos enfants, les examens de tous niveaux impliquent une étape de leur vie. Mais, cette année, deux événements politiques ont marqué la vie de notre pays : les élections municipales et les élections européennes. Les élections européennes ont montré une modification importante dans le vote des Français avec une nette percée du FN qui fait écho à une désespérance dans notre pays et , malheureusement, à une incompréhension de l’Europe. Les élections municipales ont révélé le rejet important pour la politique menée par le gouvernement actuel qui, à contre courant de toutes les promesses électorales, a augmenté régulièrement le nombre de chômeurs. Le simple changement de premier ministre est un jeu d’illusionniste qui n’a pas convaincu les Français.

A Sucy, le balancier vers la droite que la France a vécu a permis à la majorité sortante du conseil municipal de notre Ville d’être reconduite avec brio. C’est un fait incontestable. Mais, durant les 6 prochaines années, nous serons des élus à votre écoute et au service de l’intérêt général. Cette nouvelle mandature ne doit pas être une simple prolongation de la précédente. Les engagements doivent être tenus, la concertation et la transparence dans les actions menées ne doivent pas être de simple mots énoncés en conseil municipal ou au cours de manifestations festives. Nous garderons une attitude de critique positive vis à vis de la majorité municipale. Nous sommes des partenaires vigilants des décisions prises et des réalisations effectuées, même si nous sommes conscients que notre capacité d’actions et d ‘interventions est plus que limitée. La mission que nous nous fixons est d‘être au plus près des choix du conseil municipal pour pouvoir apporter nos analyses et notre expertise, affranchie de toute soumission et flagornerie. Notre liberté de pensée, guidée par l’intérêt général, nous conduit aussi à contrer des décisions prises et imposées. Nous avons à cœur d’apporter notre contribution pour tous les engagements de notre ville : finances, gestion vertueuse, aménagements, urbanisme, etc.

Notre action restera en accord avec le projet que nous vous avons proposé lors de la campagne municipale en tenant compte des contraintes que nous découvrirons jour après jour. Notre société évolue et il faut savoir comprendre les changements qui vont impacter notre commune et adapter nos comportements et nos actions. Nous vous souhaitons un bel été et, pour celles et ceux qui ont la chance de partir , de bonnes vacances. Nous vous donnons rendez-vous pour les fêtes de septembre qui marqueront le départ d’une nouvelle année.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 241- Juillet 2014.

Quelles que soient leurs motivations,…

…les Sucyciennes et Sucyciens se sont exprimés par un vote qui permet à l’équipe de Madame Marie-Carole Ciuntu d’avoir, dès le premier tour, 28 sièges sur les 35 que compte le Conseil municipal. Ce choix, nous le respectons. En démocratie, nous parlons de continuité dans les institutions et non pas de vainqueur et de perdant. (…)

La démocratie permettait aux 35 élus réunis ce soir de postuler à la charge de Maire. Fidèle à mes engagements, je me suis présenté devant vous pour solliciter vos suffrages. (…) Aucun conseiller de la majorité n’a souhaité voter pour un autre candidat que leur tête de liste. Il est intéressant de souligner que Monsieur Jean-Paul Grange a voté pour Monsieur Duval (PS), ce vote est donc conforme aux liens qui unissent EELV et le PS. Ce soir, le Conseil municipal a voté sans surprise et nous avons un nouveau Maire, en la personne de Madame Ciuntu. (…)

Ces élections, dont le résultat est impacté par un rejet du Parti Socialiste à l’échelle de la France, vous imposent de la modestie dans la victoire, de la modération dans la joie que vous éprouvez vous et votre équipe. (…)

A celles et ceux qui se demandaient si je siégerais quelle que soit l’issue du scrutin : ma réponse est oui. Mais il me semble nécessaire de rappeler que le plus important est le projet porté par toute une équipe, et non la présence d’une personne en particulier. Dans cette grande chaîne qu’est la démocratie, nous ne sommes qu’un des maillons de cette chaîne et si un des maillons venait à rompre, il serait immédiatement remplacé selon les règles électorales. (…) Je tiens à préciser qu’en aucun cas, et contrairement aux rumeurs véhiculées par quelques exaltés pris dans la tourmente des passions, notre équipe ne représente des valeurs du Front National. Nous avons eu, durant cette campagne, à subir des propos violents et des attaques concernant ce sujet. Il est vrai que cela correspondait à quelques « illuminés ». Mais une rumeur se doit d’être éteinte et je tiens à dire qu’aucun membre de »Notre Parti c’est Sucy » n’appartient, ni de près ni de loin, au Front National. (…) Mon action s’inscrira, non pas dans la polémique, mais dans une véritable volonté constructive pour Sucy. (…) Notre programme, comme le précédent, sera pour vous une source d’inspiration et, quand une de nos propositions sera réalisée, nous le ferons savoir à l’ensemble des Sucyciens.

 

Vos élus.

Sucy info- numéro 240- Juin 2014.